home NG French Texts Valais Drink Pure Festival (Nendaz), Suisse, musique de Cor des Alpes, (22-24 Juillet)

Valais Drink Pure Festival (Nendaz), Suisse, musique de Cor des Alpes, (22-24 Juillet)

icona-italiana   Cor-des-Alpes-_Copyright-Etienne-Bornet_
Le Cor des Alpes, nouvel orgueil (et découverte agréable) des touristes en vacances en Suisse à Nendaz, dans le canton du Valais. C’est ici que pendant l’été s’organisent des festivals, des contest musicaux, des leçons de groupe et même individuelles avec les meilleurs experts de cet instrument un temps cher aux bergers, aujourd’hui trophée convoité.
cor des Alpes, Nendaz, Valais, Suisse Pure Drink Festival, 2016
Cor des Alpes, Nendaz, Valais, Suisse
Pure Drink Festival, 2016
           

On peut légitimement se poser la question: “Que serait Nendaz, au centre de la Suisse, sans les joueurs de Cor des Alpes, serrés dans leurs costumes sombres, enjolivés d’ une chemise blanche et d’un gilet rouge?” On ne sait pas…Une chose est certaine, cet instrument de musique original en bois clair de sapin, à la forme de pipe gigantesque, parcouru de nervures minces-minces,  caractérisé par un son long et profond, contribue à donner une certaine image de la Suisse, avec ses pâturages verdoyants et ses montagnes constellées de lacs, glaciers et cascades.

C’est  peut-être par snobisme ou  par simple passion, mais de plus en plus de touristes se bousculent pour apprendre à jouer le Cor des Alpes à Nendaz, une très jolie ville de montagne qui organise aussi des  cours de musique à-la-carte sur le sujet en collaboration avec Nathalie Monory et Nicolas Devènes dont la durée varie de quelques heures jusqu’à cinq jours consécutifs. Le but? Pour les novices, l’espoir d’obtenir l’accès, le 21 et 22 Juillet, à l’enseignement en master-class offert par le grand virtuose Arkady Scilkloper, considéré comme le Glenn Gould de Cor des Alpes; et si vous n’y croyez pas, le grand musicien russe a parmi  ses accomplissements non seulement plusieurs heures d’ enregistrements, mais aussi de nombreux concerts dans les meilleures salles du monde, avec un répertoire original qui varie du folk au jazz jusqu’à l’ethno: il suffit de regarder l’une des nombreuses vidéos sur YouTube pour se rendre compte.

Cor des Alpes_Copyright Etienne Bornet
Cor des Alpes_Copyright Etienne Bornet

Il n’est pas surprenant  donc  que la charmante station suisse, (6000 habitants à l’état-civil, avec la grande majorité qui parle français, et «bien» vingt-trois résidents de langue italienne, source Wikipedia) pour quelques jours, devienne la  capitale internationale de Cor des Alpe. L’occasion? Le très attendu Valais Drink Pure Festival, cette année, du 22 au 24 Juillet, qui fait appel à un ensemble de plus de 150 musiciens qui se produiront dans le cadre naturel et scénographique de la Plaine des Ecluses ( les journées de vendredi et samedi) et le fond fascinant du lac noir Tracouet (le dimanche).

Mais le public de tous âges et nationalités aime bien aussi l’histoire qui se cache derrière le Cor des Alpes instrument caractérisé par une sonorité magique et ancestrale.

Il y a longtemps,  il été utilisé par les bergers, également en provenance d’Asie, pur appeler le soir le bétail. L’une des premières apparition de  Cor des Alpes, on la retrouve en 1555 dans les écrits du naturaliste  zurichois Conrad Gessner, décrivant une sorte de corne ‘lituum alpinum‘, pour citer le latin, composée de deux éléments cylindriques en bois courbé et creux à l’intérieur, maintenus ensemble par de l’ osier. Mais il été utilisé également comme un outil efficace pour communiquer les nouvelles d’une vallée à l’autre. Sa sonorité, en effet, en présence de vent,  se propage à une distance d’environ dix kilomètres.

Mais c’est seulement en 1826 que le Cor des Alpes  reçoit  une certaine affirmation  parmi les gens, grâce à l’intervention du noble bernois Niklaus von Mulinen, qui a décidé de confier au musicien Ferdinand Fürchtergott la production de ces instruments  (bien qu’ à l’époque ils avaient une taille plus courte et effilée) ainsi que l’enseignement des cours de musique dans la ville de Grindelwald. Même si le  Cor des Alpes commence à être un instrument connu, sa propagation fut de courte durée, d’autant qu’ au début du XXe siècle il a même menacé de disparaître des annales de la musique. Comme en témoigne la présence d’un seul joueur de Cor des Alpes, le 8 mai 1910, à l’occasion de la naissance de la société fédérale de Yodel.

Mais les temps changent et aujourd’hui jouer le Cor des Alpes devient une sorte de mode en Suisse, un Pays où il y a maintenant quatre cents joueurs d’un certain calibre, pour ne pas mentionner les débutants qui pratiquent l’instrument tous les dimanches ou pendant le temps libre,  et surtout en été; tandis que les rencontres musicales d’un certain prestige sont de plus en  plus fréquentées par un public attentif: tout comme le  Valais Drink Pure Festival qui aura parmi les meilleurs moments la performance du Quatour (né à l’initiative de l’Office Touristique  de Nendaz en 2004 et qui a pour mission de promouvoir l’image de la station et le canton du Valais, et plus généralement le Cor des Alpes en Suisse) et le Groupe de Nendaz (composé de seize éléments, a été créé en 1984 par Aimé Devènes).

Arriver à posséder un instrument si ancien et noble, qui évoque à la mémoire des images d’une certaine Arcadia (une époque révolue quand les pasteurs  au sommet d’une montagne, peut-être autour d’un feu, écoutaient sa musique et échangeaient  entre une vallée et l’autre des messages au crépuscule) conserve un charme incontestable. Une image idyllique à laquelle contribue sa précieuse facture:  la réalisation d’un Cor des Alpes exige quant à lui une certaine qualité du bois. “C’est l’épinette -épicéa- qui pousse dans la forêt Risou, celle du Jura, entre la France et la Suisse.”, Explique François Morisod, artisan qui a lié son nom à la production des Cors des Alpes. “A partir de cette région forestière, particulièrement froide et humide, nous obtenons un bois dense, qui naît d’un sol pauvre que l’on laisse mûrir lentement entre cinq et huit ans, afin d’améliorer ses qualités. Nous devons donc travailler quatre-vingts heures pour obtenir un bon outil (en utilisant beaucoup de colle imperméable à l’eau).”

S’il est vrai, en effet, que le Cor des Alpes peut être réalisé en une seule pièce, il y a plusieurs demandes pour le faire en deux ou trois pièces, pour la commodité du transport; mais c’est la longueur qui fait  varier les tonalités de la musique (généralement en fa ou fa dièse);  quant’à  la touche d’ artiste… on la retrouve sur le «pavillon», la partie terminale en forme de cloche, où apparaît un bouquet romantique composé de fleurs multicolores alpines.

Albert Valloni

Utilizzando il sito, accetti l'utilizzo dei cookie da parte nostra. Maggiori informazioni

Informativa
Questo sito utilizza cookie, anche di terze parti, per inviarti pubblicità e servizi in linea con le tue preferenze. Chiudendo questo banner, scorrendo questa pagina o cliccando qualunque suo elemento acconsenti all’uso dei cookie. Privacy Policy

Chiudi